Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

Un projet écologique novateur en Montérégie : FILETS ZÉRODÉCHET – AGIR À LA SOURCE

Belœil, le 17 juin 2021 – C’est avec une immense fierté que Nature-Action Québec (NAQ) révèle le projet novateur FILETS ZÉRODÉCHET – AGIR À LA SOURCE. Cette initiative rendue possible grâce au soutien financier d’Environnement et Changement climatique Canada d’une valeur de 230 000$ permettra à l’organisme à but non lucratif et à ses huit partenaires municipaux d’agir concrètement sur cet enjeu environnemental d’importance qu’est la gestion de nos déchets et notre consommation du plastique, et ce, jusqu’en mars 2022. Plus précisément, ce sont les villes de Beloeil, de Boucherville, de McMasterville, de Mont-Saint-Hilaire, d’Otterburn Park, de Sainte-Julie, de Varennes et de Verchères qui ont appuyé ce projet avec engouement.

 

De la caractérisation à la sensibilisation

La première phase du projet concerne la captation et la caractérisation des déchets grâce à l’installation de filets fixés à certains exutoires pluviaux du réseau de 6 des 8 villes partenaires. À noter que la participation des villes à ce volet a été effectuée en fonction de la compatibilité technique des filets aux exutoires ciblés. Une fois l’installation complétée et supervisée par le fournisseur infraStruct, les équipes de Nature-Action Québec (NAQ) procéderont à la caractérisation des déchets interceptés.

 

Cette identification enrichira le déploiement d’une campagne de sensibilisation ayant pour thème la consommation et l’élimination par les citoyens des déchets à usage unique. Le message « Agissons maintenant – nos actions sur la terre ont des impacts sur nos fleuves et nos rivières » sera notamment véhiculé sur Internet et les médias sociaux. Des capsules informatives à la promotion d’un jeu-questionnaire de personnalité, en passant par un passeport d’engagement et des efforts de sensibilisation par marquage au sol, cette campagne touchera l’ensemble des citoyens situés sur le territoire des huit villes partenaires et s’échelonnera de juin 2021 à mars 2022.

 

Une initiative pionnière au Québec

Tandis que certains pays comme l’Australie ont récemment tenté l’installation de filets de filtration des déchets avant qu’ils ne se déchargent dans les cours d’eau, aucune ville québécoise n’adopte encore cette pratique. Pourtant, le ruissellement de pluie conduit actuellement une foule de déchets vers les cours d’eau. Dans le cadre du projet, l’équipe de NAQ s’intéressera principalement au Fleuve Saint-Laurent et la rivière Richelieu.

 

Ce projet contribuant à la lutte au plastique à usage unique est le fruit du travail dévoué de l’équipe de Gestion des matières résiduelles et Écocivisme de NAQ. De l’idéation à l’approche des municipalités visées, les professionnels de NAQ ont su viser juste et élaborer un projet aux vertus avantageuses à la fois pour la nature et la conscience sociale.

 

« Contrairement à la croyance populaire, il n’y a souvent aucune filtration des déchets aux abords des égouts pluviaux avant qu’il y ait déversement dans le fleuve Saint-Laurent ou encore dans la rivière Richelieu. Le besoin est donc criant de mieux sensibiliser les gens à un usage réfléchi des matières dont ils veulent se débarrasser. Ce n’est pas parce qu’on ne le voit plus que cela disparaît. Il y a des conséquences directes à nos gestes. Il faut davantage informer sur le cycle de vie des déchets et la consommation responsable », affirme Paula Berestovoy, chef du service Gestion des matières résiduelles et Écocivisme chez NAQ.

Avant même son lancement officiel, ce projet fait parler de lui et intéresse d’autres organismes comme l’organisme Stratégies Saint-Laurent qui se joint généreusement aux efforts de sensibilisation. Ainsi, outre les bénéfices environnementaux de l’opération de captation de déchets, cette initiative permettra d’éveiller les consciences et de responsabiliser les citoyens et commerçants à la réalité du circuit de l’eau et du cycle de vie de déchets que nous générons. La campagne de sensibilisation encouragera le changement d’habitudes afin de réduire l’utilisation du plastique à usage unique et d’éviter qu’il ne se retrouve dans l’environnement.

 

Soulignons que ce projet voit le jour grâce au programme Initiative Zéro Déchet de plastique du gouvernement fédéral. Nature-Action Québec profite de cette annonce afin de souligner l’intérêt montant de nos gouvernements quant à ces enjeux de taille. D’importantes décisions sont à prendre afin d’embarquer dans une véritable transition écologique et nos gouvernements sont sans aucun doute des alliés incontournables à la cause.

 

Pour en savoir plus : FILETS ZÉRODÉCHET – AGIR À LA SOURCE | Nature-Action Québec.

 

À propos de Nature-Action Québec

Depuis 35 ans, Nature-Action Québec, un organisme à but non lucratif, a pour mission de guider les personnes et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. L’organisme œuvre avec les municipalités, les entreprises, les organismes communautaires et les citoyens à la réalisation de projets concrets contribuant à améliorer l’environnement, la santé, le bien-être et la qualité de vie de la population québécoise. C’est par une équipe pluridisciplinaire de plus de 110 employés et plus de 350 projets sur le terrain chaque année, en collaboration avec plus de 100 municipalités partenaires, que Nature-Action Québec met en œuvre la transition écologique requise.

 

 

– 30 –

 

Informations :

Geneviève David
Service des communications
Nature-Action Québec
communications@nature-action.qc.ca