Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

Former les municipalités pour mieux gérer les espèces végétales exotiques envahissantes

Belœil, le 8 avril 2021 – Au cours des deux dernières années, Nature-Action Québec (NAQ) a élaboré un programme de formation des municipalités, plus particulièrement celles de la Montérégie, à la gestion des espèces végétales exotiques envahissantes sur leur territoire.

 

Deux projets pilotes dans des milieux naturels de la Montérégie ont aussi été réalisés en collaboration avec des villes afin de lutter contre le nerprun dans le Parc de la Futaie (Boucherville) et au Centre écologique Fernand-Séguin (Châteauguay). Les résultats de ces projets pilotes ont été présentés lors de deux webinaires, disponibles en différé sur le site web de NAQ.

 

Pourquoi agir contre les EVEE?

Ce projet d’envergure visait principalement à mettre en place un réseau de soutien pour les municipalités et MRC dans le but d’accroître leur capacité d’intervention et les soutenir dans la prévention des bouleversements causés par l’envahissement des EVEE dans leurs parcs et espaces verts, et aussi afin d’assurer l’attractivité de ces milieux de vie pour les citoyens.

« Plusieurs Villes et MRC du Québec sont aux prises avec l'étalement des espèces végétales exotiques envahissantes. En Montérégie, la moitié des 15 MRC ont déjà sur leur territoire six des plantes exotiques les plus problématiques et 87 % en ont quatre et plus. Afin de préserver les écosystèmes et leur biodiversité, mais également pour éviter les effets néfastes de ces végétaux sur l'agriculture, le récréotourisme, la foresterie et également la santé et la sécurité humaine, il est primordial que les organisations municipales agissent dès maintenant contre la propagation des EVEE. », explique Joanie Beaulieu, chef du service Conservation, restauration et intendance des milieux naturels de Nature-Action Québec.

Des outils de formation offerts gratuitement

De janvier 2020 à mars 2021, 10 webinaires d’une heure chacun ont été présentés par Nature-Action Québec et des experts invités afin d’aborder différentes thématiques reliées aux EVEE et ainsi offrir de l’information essentielle sur la saine gestion des principales EVEE présentes au Québec. Les webinaires étaient d’abord réservés aux municipalités et MRC de la Montérégie, mais ils sont maintenant disponibles à tous en différé sur le site web de Nature-Action Québec. Les webinaires ont permis de rassembler lors de leur diffusion plus de 350 participants.

 

Thématiques des 10 webinaires

  • Webinaire 1 : Identifier les EVEE présentes, leurs menaces et leur voie de propagation
  • Webinaire 2 : Encourager la participation citoyenne dans la lutte contre les EVEE
  • Webinaire 3 : Prévenir la dispersion des EVEE lors de travaux publics
  • Webinaire 4 : Les municipalités peuvent-elles jouer un rôle dans la lutte contre les EVEE?
  • Webinaire 5 : Étude de cas en collaboration avec la Ville de Boucherville
  • Webinaire 6 : Étude de cas en collaboration avec la Ville de Châteauguay et Héritage Saint-Bernard
  • Webinaire 7 : Déterminer et prioriser les zones d’intervention dans vos milieux naturels, parcs et espaces verts
  • Webinaires 8-9 : Présentation des diverses méthodes de lutte contre les EVEE problématiques en Montérégie
  • Webinaire 10 : Session d’échange et de discussion avec experts invités

 

Une plateforme web a aussi été développée par NAQ afin d’offrir une véritable mine d’information aux gestionnaires municipaux, mais également au grand public, pour reconnaître les principales espèces d’EVEE au Québec, mieux comprendre leurs comportements et moyens de propagation, connaître leurs nuisances et découvrir des approches et méthodes de lutte pour contrer leur propagation. Les municipalités et MRC sont d’ailleurs invitées à donner leur avis sur cette plateforme en répondant à un court sondage disponible sur le site web.

 

Finalement, une clé décisionnelle a été développée pour aider les gestionnaires municipaux dans leur prise de décision pour lutter contre les EVEE. En effet, les espèces végétales exotiques envahissantes peuvent se retrouver aux quatre coins d’une ville et choisir la priorité d’intervention relative à chacune peut être une tâche difficile pour les décideurs. Un formulaire en ligne leur permet ainsi d’évaluer le degré de menace des colonies de végétaux présentes sur leur territoire et de connaître le niveau de difficulté pour agir contre celles-ci. La clé décisionnelle aide donc à choisir les milieux où il est préférable d’agir en priorité.

 

Ce projet a été rendu possible grâce au Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et au Programme pour la lutte contre les plantes exotiques envahissantes, un programme de la Fondation de la faune du Québec avec le soutien financier du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

« Notre gouvernement est fier d’avoir contribué à ce beau projet de Nature-Action Québec avec un investissement de 155 893 $. Grâce au travail effectué, aux formations offertes et aux différents outils disponibles, la problématique des espèces végétales exotiques envahissantes sera davantage connue. Ainsi, les municipalités, les organismes, les citoyennes et les citoyens pourront agir plus efficacement, et ce, pour le bénéfice de tous », mentionne Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

 -30-

 

À propos de Nature-Action Québec

Depuis 35 ans, Nature-Action Québec, un organisme à but non lucratif, a pour mission de guider les personnes et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. L’organisme œuvre avec les municipalités, les entreprises, les organismes communautaires et les citoyens à la réalisation de projets concrets contribuant à améliorer l’environnement, la santé, le bien-être et la qualité de vie de la population québécoise.

 

C’est par une équipe pluridisciplinaire de plus de 110 employés et plus de 350 projets sur le terrain chaque année, en collaboration avec plus de 100 municipalités partenaires, que Nature-Action Québec met en œuvre la transition écologique requise.

 

Informations :

Anne-Marie Houde
Chargée de communication
Nature-Action Québec
anne-marie.houde@nature-action.qc.ca
450 536-0422, poste 427