Menu
 

Infos pratiques

Comprendre les milieux naturels pour mieux les protéger

Vous avez sans doute constaté, à travers nos communiqués et publications, que Nature-Action Québec a multiplié ses acquisitions de milieux naturels au cours des dernières années. En 2021 seulement, 204 hectares ont été protégés par NAQ et ses partenaires! Ces sites sont ensuite protégés à perpétuité afin de préserver leurs caractéristiques biologiques et les services écologiques qu’ils nous rendent.

Ces acquisitions sont notamment possibles grâce au Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN), une subvention de 53 M$ sur quatre ans accordée à Conservation de la nature Canada par le gouvernement du Québec, dont NAQ et d’autres organismes de conservation, bénéficient. En plus des acquisitions, le PPMN permet à NAQ de développer ses connaissances du territoire.

En effet, pour mieux conserver les milieux, il est essentiel pour les équipes de Nature-Action Québec d’aller chercher des informations et des données afin de combler l’arsenal de connaissances et d’outils nécessaires à la protection et à la conservation à long terme des milieux naturels. Ces connaissances et ces outils sont multiples, il peut s’agir d’inventaires fauniques et floristiques, mais aussi de données sur les utilisateurs du territoire afin de mieux cerner et comprendre leur réalité et leurs besoins.

Quelques exemples de réalisations effectuées grâce à l’acquisition de connaissances scientifiques
strategie-conservation

Plan stratégique de conservation : cet outil de planification permet de dresser un diagnostic du territoire et d’identifier les orientations et les actions nécessaires pour assurer la conservation à moyen et long terme de ce dernier. Il permet aussi d’identifier qui sont les acteurs du territoire concerné et lesquels il est nécessaire d’impliquer.

plan-conservation

Plan de conservation : le plan de conservation dresse le portrait biologique et socio-économique d’un territoire et permet d’élaborer un plan d’action pour maintenir et/ou améliorer l’état de conservation d’un territoire.

inventaire-ecologique

Inventaire écologique : recensement de la flore, de la faune, des types de milieux présents, etc. de propriétés ciblées pour la création d’aires protégées, soit par des acquisitions ou d’autres outils légaux de conservation.

Iris versicolore, plante de la tourbière Red Mill à Trois-Rivières

La sensibilisation : essentielle pour maintenir l’intégrité du milieu 

La protection d’un milieu passe beaucoup par une surveillance des activités qui y ont cours et l’éducation des usagers ou propriétaires à proximité sur l’importance biologique du site protégé. Cela a pour but de les inciter à faire attention aux gestes qu’ils posent, car ils sont les principaux individus à le côtoyer.

Par exemple, NAQ collabore étroitement avec les acteurs du territoire de la Mauricie et de Trois-Rivières afin de réaliser un plan stratégique de conservation de la tourbière Red Mill, un grand complexe de milieux humides, dont des tourbières riches en biodiversité. Ce plan n’a pas comme objectif de « mettre sous cloche » tous les milieux naturels, mais surtout d’outiller les propriétaires privés, agriculteurs, forestiers ou autres, pour qu’ils prennent eux-mêmes soin de l’environnement. Souvent, il s’agit seulement de modifier une petite habitude pour avoir un grand impact!

Quelques outils de sensibilisation
  • Cahiers de propriétaires et guides sur les milieux naturels : rapport sur le type de milieu, les espèces fragiles qui en font partie, etc. et mesures pour les protéger 
  • Production de documents de sensibilisation afin d’engager un propriétaire à protéger son terrain, qui parfois permettent d’aboutir à la signature d’une servitude de conservation ou encore d’un don écologique
  • Organisation d’activités de sensibilisation : conférences, webinaires, activités sur les sites, etc. 
  • Production de panneaux d’interprétation ou de feuillets explicatifs

Également, dans la couronne sud de Montréal, le corridor forestier du Mont-Saint-Bruno est devenu un incontournable pour la planification territoriale des municipalités et MRC. Grâce au PPMN, NAQ va pouvoir mettre à jour la stratégie de conservation du corridor forestier grâce à un diagnostic et la concertation des partenaires pour créer une vision commune et un nouveau plan d’action pour la protection des milieux naturels.

NAQ réalisera dans la prochaine année beaucoup d’autres projets de sensibilisation et de planification grâce au PPMN, par exemple au mont Rougemont et dans le Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges.

Pour en savoir plus sur nos actions en conservation, restez à l’affût de nos communiqués et publications en vous abonnant à notre infolettre! Pour toutes questions, vous pouvez communiquer avec notre équipe d’Acquisition, gestion et mise en valeur des milieux naturels.



Merci !


Nous avons bien reçu votre inscription.