Menu
 

Infos pratiques

Acquisition_protection_espèces_vivantes_mont Rigaud

Onze hectares de plus donneront un répit aux espèces vivantes

English information is available here.

 

Beloeil, le 9 juin 2022 – Nature-Action Québec (NAQ) et ses partenaires sont heureux d’annoncer l’acquisition de 11,21 hectares (ha) qui viennent s’ajouter aux 208,84 hectares déjà protégés par NAQ au mont Rigaud, au sein de l’important Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges, qui abrite des écosystèmes forestiers exceptionnels et une grande diversité d’espèces floristiques et fauniques.

 

Une valeur écologique très élevée

L’acquisition de la propriété permet de poursuivre la protection des habitats présents sur le mont Rigaud. On y retrouve des éléments d’intérêt tels que des arbres vétérans, des débris ligneux et des chicots qui favorisent la présence de plusieurs espèces. Les chicots sont des arbres morts qui ne sont pas encore tombés au sol et qui offrent, entre autres, un site propice pour la nidification et l’alimentation de nombreux oiseaux.

 

Les milieux naturels qu’on retrouve au sein de la propriété et des environs, avec la présence de marais et de forêts matures, présentent plusieurs habitats pouvant convenir à de nombreuses espèces aviaires, dont la grive des bois et le pioui de l’Est, des espèces respectivement désignées menacée et préoccupante en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada. De plus, la couleuvre à collier et la couleuvre verte, deux espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables au Québec, sont présentes au sein du mont Rigaud.

 

Localisée sur le territoire ciblé par le plan de conservation de l’aire naturelle de la Ceinture verte du Grand Montréal, la propriété est également située sur un site prioritaire du programme « Protéger les habitats fauniques » de la Fondation de la faune du Québec et est reconnue comme un territoire d’intérêt par la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

 

Partenaires du projet

L’acquisition et la protection de cette propriété sont le résultat de la contribution financière de plusieurs partenaires incluant Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), via le Programme d’intendance de l’habitat (PIH) pour les espèces en péril, ainsi que le gouvernement du Québec. Cette dernière contribution a été rendue possible grâce à une subvention de plus de 53 M$ accordée à Conservation de la nature Canada (CNC) par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) afin de financer son Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN). Le PPMN prévoit la redistribution d’une partie de cette aide financière à des organismes de conservation tiers dont Nature-Action Québec.

 

Citations

« Un autre pas vers la protection! Nature-Action Québec et moi-même nous réjouissons de cette nouvelle propriété acquise sur le territoire de grande valeur écologique qu’est le mont Rigaud. Chaque lot qui s’ajoute est un milieu naturel qui sera conservé pour les générations à venir et au sein de laquelle plusieurs espèces fauniques et floristiques pourront continuer de vivre. »

Romy Bazo, chef du service Acquisition, gestion et mise en valeur des milieux naturels de Nature-Action Québec.

 

 

Photo : Équipe du service Acquisition, gestion et mise en valeur des milieux naturels de Nature-Action Québec. De gauche à droite : Mégane Barlet, Sébastien Lévesque, Marc Delage, Léa Bouttier, Vincent Dumontier, Kate Marcoux, Liam Boivin, Romy Bazo, Amélie Thirion-Charlebois, Sarah Godin-Blouin, Étienne Daigneault, Catherine Brisebois, Vanessa Charbonneau.

 

 

« C’est en collaborant avec nos partenaires, tels que Nature-Action Québec, que nous pourrons atteindre notre objectif de protéger un quart des terres et des océans au Canada d’ici 2025, et atteindre 30 pour cent d’ici 2030. Notre gouvernement est fier de soutenir l’acquisition de cette propriété par Nature-Action Québec. La conservation du milieu d’exception que l’on trouve au mont Rigaud contribuera au maintien de la biodiversité et au rétablissement des espèces en péril. Protéger nos espaces naturels, c’est aussi veiller au bien-être de nos collectivités. »

L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

 

 

 

« Chaque hectare fait une différence pour la bonification du réseau d’aires protégées du Québec. Le territoire acquis a une valeur écologique indéniable et contribue à la protection du mont Rigaud, qui abrite de nombreuses espèces en situation précaire. Il s'agit donc d’une excellente nouvelle! C’est pour mieux protéger ce type de milieu que mon ministère a décidé de financer le Projet de partenariat pour les milieux naturels de Conservation de la nature Canada. Merci à Nature-Action Québec pour l’important travail réalisé au mont Rigaud! »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

 

 

 

À propos

Programme d’intendance de l’habitat (PIH)

Le Programme d’intendance de l’habitat (PIH) a été créé en 2000. Il permet de financer des projets présentés par des Canadiens qui contribuent directement aux objectifs de rétablissement des populations des espèces en péril qui figurent à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et qui empêchent que les autres espèces ne deviennent une préoccupation en matière de conservation. Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) administre le financement des projets du PIH qui appuient l’intendance en milieu terrestre tandis que Pêches et Océans Canada est responsable de l’administration des projets d’intendance en milieu aquatique du PIH.

 

Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN)

Le PPMN est une subvention de plus de 53 millions de dollars échelonnée sur quatre ans, accordée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à Conservation de la nature Canada (CNC). Il prévoit, par l’établissement de partenariats financiers avec les organismes de conservation de la province, un soutien à la réalisation d’initiatives en vue d’assurer la protection de milieux naturels d’intérêt. Le PPMN vise ainsi à développer et à consolider le réseau québécois d’aires protégées situées en terres privées.

 

Conservation de la nature Canada

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares d’un océan à l’autre, dont près de 48 000 au Québec. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

 

Nature-Action Québec

Depuis 35 ans, Nature-Action Québec, un organisme à but non lucratif, a pour mission de guider les personnes et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. L’organisme œuvre avec les municipalités, les entreprises, les organismes communautaires et les citoyens à la réalisation de projets concrets contribuant à améliorer l’environnement, la santé, le bien-être et la qualité de vie de la population québécoise.

 

– 30 –

 

Informations :

Romy Bazo
Chef du service Acquisition, gestion et mise en valeur des milieux naturels
Nature-Action Québec
romy.bazo@nature-action.qc.ca
450 536-0422, poste 401

 



Merci !


Nous avons bien reçu votre inscription.