Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

Les plans de lutte contre les îlots de chaleur : pour rafraîchir nos villes

L’été 2020 s’achève et nous pouvons poser le constat suivant : ce fût un été très chaud! Par ailleurs, les scientifiques prévoient une hausse de la température moyenne entre 4 et 7 °C d’ici 2100 dans la région du sud du Québec (source : Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et Consortium Ouranos).
La chaleur est accablante pour la population en général et encore plus particulièrement pour les personnes dites vulnérables. Les piscines et l’air climatisé ne sont pas accessibles pour tous et l’utilisation de climatiseurs contribue au réchauffement extérieur en plus d’être énergivore. Comment réduire la température de nos villes? Une des solutions passe par la transformation des îlots de chaleur urbains en îlots de fraîcheur.

 

Qu’est-ce qu’un îlot de chaleur?

En ville, un problème déjà connu sera accentué : l’effet d’îlot de chaleur. Les îlots de chaleur sont caractérisés par une absence de végétation fournissant de l’ombre et rafraîchissant l’air ambiant, combinée à une forte concentration de structures faites de matériaux qui absorbent de grandes quantités de chaleur et la libèrent dans l’air ambiant (béton, asphalte, brique, etc.). Ce phénomène de réchauffement local du climat est étroitement lié à l’urbanisation et engendre des impacts négatifs sur la qualité de vie de la population et la santé humaine. Les écarts de températures entre un îlot de chaleur et l’environnement immédiat peuvent aller jusqu’à 12 °C.

Les îlots de chaleur contribuent notamment à la formation de smog, ils entraînent une hausse de la demande en énergie (par exemple pour alimenter les climatiseurs) et une hausse de la consommation de l’eau (pour se rafraîchir et s’hydrater). Sans compter tous les problèmes de santé et d’inconfort qu’entraîne la chaleur chez les citoyens.

 

De nombreux avantages à verdir le territoire

La réduction des îlots de chaleur a des impacts positifs à la fois sur la communauté et sur la nature. Au cours des dernières années, NAQ a ainsi développé son expertise en élaborant des plans de lutte contre les îlots de chaleur et le ruissellement (PLIC-R). Le ruissellement est un effet secondaire de l’imperméabilisation des sols lié aux matériaux imperméables utilisés dans les infrastructures urbaines (béton, asphalte, brique, etc.).  Ce problème va souvent de pair avec le phénomène d’îlots de chaleur, c’est pourquoi nos équipes proposent des plans visant à intervenir par rapport aux deux problématiques. Voici quelques exemples d’objectifs pouvant être visés par un PLIC-R :

 

  • Analyser le territoire et identifier les îlots de chaleur, les problèmes reliés au ruissellement et les populations vulnérables.
  • Informer et mobiliser les acteurs locaux.
  • Réaliser des plans d’aménagement permettant la création d’îlots de fraîcheur et la perméabilisation des sols.
  • Briser l’isolement social des quartiers défavorisés et créer des lieux de vie rassembleurs.
  • Bonifier la qualité des habitats fauniques.
  • Améliorer la santé et diminuer le taux de mortalité des populations vulnérables grâce à l’amélioration de la qualité de l’air, le contact avec la verdure, l’activité physique favorisée, etc.

 

 

Un milieu végétalisé entraîne une réduction de moitié de l'écart de mortalité cardiovasculaire liée au niveau socio-économique. De plus, les îlots boisés constituent des zones de fraîcheur urbaines grâce à l’ombre projetée au sol et au phénomène d’évapotranspiration des arbres. Cette diminution de la température de surface peut atteindre 20°C de moins!

Les équipes de Nature-Action Québec sont formées de professionnels en aménagement urbain et en gestion de projets en environnement. Ils aident les villes et municipalités à réaliser des plans de lutte contre les îlots de chaleur et le ruissellement (PLIC-R) et à mettre en œuvre des programmes de verdissement urbain afin de mieux aménager nos villes et de les rendre résilientes face aux changements climatiques. L’ensemble des aménagements proposés a également pour but de favoriser la biodiversité urbaine ainsi que la connectivité des milieux naturels, deux défis également d’actualité.

 

Types de sites que nous aménageons :

 

  • Ruelles vertes
  • Cours d’écoles
  • Stationnements institutionnels, publics et commerciaux
  • Places publiques et parcs
  • Tronçons de rues et intersections
  • Îlots multirésidentiels (cour intérieure et stationnement)

 

Viennent ensuite les actions concrètes sur le terrain, selon ce que le plan a établi, telles que :

 

  • Plantation d’arbres, d’arbustes et d’herbacées (nous visons toujours la restauration des 3 strates végétales)
  • Création de noues végétalisées, de bassins de biorétention, etc.
  • Éclaircissement des surfaces (ex. aménagements de pierre naturelle de couleur pâle)
  • Installation de pavés perméables
  • Ajout de mobilier urbain et aménagement d’aires de détente
  • Installation de panneaux de sensibilisation et d’aménagements fauniques

 

En résumé, un plan de lutte contre les îlots de chaleur et le ruissellement permet aux villes et municipalités de se doter d’une stratégie claire, simple et concrète en identifiant les espaces prioritaires où la réduction de la chaleur ambiante est nécessaire. La ville ou la municipalité peut ensuite mieux s’outiller pour faciliter la mise en œuvre de projets spécifiques harmonisant les pratiques d’aménagement durable.

 

L’objectif est d’offrir un meilleur cadre de vie à la population, un cadre de vie durable, qui favorise la biodiversité, l’accessibilité à des îlots de fraîcheur, est sécuritaire pour la communauté, favorise les déplacements actifs et permet à la communauté de lutter contre les changements climatiques (hausse des températures et modification du régime des précipitations entre autres).

 

Pour découvrir un projet concret de lutte contre les îlots de chaleur et le ruissellement réalisé par nos équipes, consultez notre grand projet portant sur le plan d’adaptation aux changements climatiques de la Ville de Varennes.