Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

Un gain de 15 hectares pour la zone de conservation du Parc régional des Grèves à Contrecœur

Contrecœur, 11 juin 2020 – La superficie de la zone de conservation du Parc régional des Grèves à Contrecœur s’est encore accrue récemment, alors que deux nouveaux lots ont été acquis en copropriété par la Ville de Contrecœur et Nature-Action Québec (NAQ). Les deux propriétés concernées totalisent 15 hectares, soit l’équivalent de 24 terrains de soccer.

 

Ce projet d’acquisition, qui s’inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, représente un investissement total de plus de 190 000 $. Il a été rendu possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, de la Communauté métropolitaine de Montréal, d’Environnement et Changement climatique Canada par l’entremise du Fonds de la nature du Canada, de la Fondation de la faune du Québec (FFQ) ainsi que de la Ville de Contrecœur.

 

Scellée par une convention d’indivision entre les copropriétaires, l’acquisition de ces deux lots constitue un pas important dans la consolidation de la protection légale des milieux naturels dans la portion Contrecœur du Parc régional des Grèves. Précisons qu’en novembre dernier, une servitude de conservation perpétuelle a été accordée à huit lots acquis depuis 2009, dont les deux annoncés aujourd’hui. Ceci porte l’ensemble des lots protégés par différents types d’ententes de conservation au Parc régional des Grèves à 83,21 ha, superficie équivalente à 133 terrains de soccer.

« La Trame verte et bleue du Grand Montréal permet la réalisation de projets comme celui-ci, qui ont des retombées directes sur la protection des milieux naturels de la région métropolitaine. Je partage la fierté de celles et ceux qui se sont relayés au cours des années afin de protéger un vaste territoire d’une grande valeur écologique. Votre gouvernement est heureux d’avoir rendu possibles ces acquisitions qui contribuent notamment à la réduction des gaz à effet de serre. Cela s’inscrit dans les nombreux efforts déployés par notre gouvernement, avec le travail de mon collègue Benoit Charrette. » – Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Les milieux naturels jouent un rôle fondamental dans le maintien de notre qualité de vie et celle des générations qui suivront, sans oublier qu’ils contribuent à créer un Grand Montréal compétitif et attractif, et plus résilient face aux changements climatiques. Ces acquisitions viennent non seulement enrichir le réseau de la Trame verte et bleue, mais elles nous permettent d’avancer un peu plus vers notre objectif ultime, celui de protéger 17 % du territoire métropolitain. » – Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal

« La Ville de Contrecœur déploie de nombreux efforts en développement durable dont plusieurs visant la protection des milieux naturels d’importance au profit de la biodiversité. Grâce à la complicité de Nature-Action Québec et des différents partenaires, nous pouvons annoncer ces nouvelles acquisitions qui viennent augmenter de 15 hectares notre zone de conservation dans la portion Contrecœur du Parc régional des Grèves. Pour sa part, la servitude de conservation vient renforcer la protection d’une soixantaine d’hectares. Le conseil municipal et moi sommes fiers de ces actions concrètes permettant d’offrir aux générations actuelles et futures un site qui demeurera, à jamais, à son état naturel. » – Maud Allaire, mairesse de la Ville de Contrecœur

« Nature-Action Québec est très enthousiaste devant la mobilisation de différents paliers gouvernementaux et acteurs de la conservation dans le but de conserver la biodiversité dans le sud du Québec. La collaboration entre Nature-Action Québec et ses partenaires concrétise l’augmentation d’aires protégées. Nous les remercions pour cette belle initiative et nous sommes persuadés que nous pourrons encore contribuer à des gains substantiels en superficies d’aires protégées dans le sud du Québec. » – Pascal Bigras, directeur général de Nature-Action Québec

À propos de la Trame verte et bleue du Grand Montréal

La Trame verte et bleue est un réseau récréotouristique qui protège et met en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti du Grand Montréal, au bénéfice des citoyens. Financés par la Communauté métropolitaine de Montréal, le gouvernement du Québec et les municipalités, les multiples projets de la Trame favorisent le transport actif et collectif, et contribuent notamment à maintenir la biodiversité, à atténuer les impacts des changements climatiques, à améliorer la qualité de vie des citoyens et à renforcer l’attractivité de la région métropolitaine. Pour en savoir plus, visitez le www.cmm.qc.ca.

 

 

Information :

Marc Delage, chargé de projets

Nature-Action Québec

marc.delage@nature-action.qc.ca

Tél. : 450 536-0422, poste 238

 

François Handfield, directeur général et greffier

Ville de Contrecœur

handfieldf@ville.contrecœur.qc.ca

Tél. : 450 587-5901, poste 239

 

Sarah Bigras, attachée de presse et responsable des communications

Cabinet de la ministre déléguée aux Transports

et ministre responsable de la Métropole

et de la région de Montréal

sarah.bigras@transports.gouv.qc.ca

Tél. : 418 446-5911

 

Julie Brunet, conseillère en communication

Communauté métropolitaine de Montréal

julie.brunet@cmm.qc.ca

Tél. : 514 3350-3445

 

Partenaires :

Communauté métropolitaine de Montréal

Environnement et Changement climatique Canada

Fondation de la faune du Québec

Gouvernement du Québec

Ville de Contrecœur