Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

espèce en péril Tag

À la découverte de 5 espèces d’ici à protéger

Dans le sud du Québec, on retrouve différents milieux naturels qui font office d’habitats pour plusieurs espèces vivantes. Bon nombre de ces bêtes font face à un enjeu de survie au quotidien. Que ce soit dû aux répercussions de l’activité humaine, ou des suites d’impacts naturels, diverses espèces sont en péril. Voici 5 espèces pour qui la situation est précaire. Des créatures fascinantes que nous nous devons de protéger, une petite action à la fois.

Lutte contre le phragmite : plus de 2 400 m2 du parc de la Frayère restaurés au bénéfice du Petit blongios et de dizaines d’espèces sensibles

En 2023, plus de 600 m2 de phragmite ont été retirés du site par Nature-Action Québec et une plantation de confinement a été réalisée afin de former une barrière végétale pour limiter la propagation de ce dernier. Les travaux ont permis la plantation de plus de 400 végétaux indigènes.

La rainette faux-grillon de l’Ouest au cœur des actions de NAQ

Nature-Action Québec et ses partenaires travaillent activement pour sauver les populations restantes de rainette faux-grillon. L’année 2023 a été particulièrement occupée pour les équipes de conservation et de restauration de NAQ en termes d’actions pour la RFGO et leur engagement se poursuivra en 2024 (et plus loin encore!).

Des aménagements urbains pour protéger et favoriser la biodiversité

Les zones urbaines exercent souvent des pressions importantes sur la biodiversité en raison de leur démographie importante et du fort développement qu’elles engendrent au détriment des milieux naturels. Nature-Action Québec exécute divers projets de restauration ou d’aménagement de milieux urbains pour protéger ou favoriser la biodiversité à ces endroits. Découvrez-en deux exemples réalisés par nos équipes pour l’arrondissement de Verdun : la gestion différenciée en ville et des aménagements fauniques à L’Île-des-Sœurs.

Salamandre

Zoom sur les espèces en péril – La salamandre à quatre orteils

La salamandre à quatre orteils (Hemidactylium scutatum) peut mesurer jusqu’à 10 cm, du museau au bout de la queue. Elle est de couleur brun-rouge avec des flancs grisâtres et son ventre est blanc avec des points noirs définis. Comme son nom l’indique, l’espèce se distingue par ses pattes arrière qui possèdent quatre orteils plutôt que cinq (elle est la seule salamandre terrestre à présenter cette caractéristique). On l’identifie aussi par sa queue qui rétrécit à sa base ainsi que par ses yeux proéminents.