Menu
 

Infos pratiques

La rainette faux-grillon de l’Ouest au cœur des actions de NAQ

 

Photo : Jean-Marc Vallières

Depuis de nombreuses années, Nature-Action Québec (NAQ) se dévoue à protéger des milieux naturels de haute valeur écologique qui abritent très souvent des espèces fauniques et floristiques en péril ou en situation précaire.

 

Une petite grenouille, la rainette faux-grillon de l’Ouest (RFGO) (Pseudacris triseriata), tient particulièrement à cœur à NAQ, notamment en raison de la présence de certaines des dernières populations de l’espèce en Montérégie, un important secteur d’action de NAQ. L’espèce est désignée menacée au Québec ainsi qu’au Canada et est en déclin important depuis plusieurs années. Les experts estiment que plus de 15 % des sites de reproduction de la rainette faux-grillon de la Montérégie et 30 % de ceux de l’Outaouais ont été détruits entre 2004 et 2009 (MELCCFP).

 

Deux des principales menaces pour la rainette faux-grillon sont le développement urbain et l’agriculture industrielle, des activités pour lesquelles des travaux de remblai et de drainage sont très souvent effectués. Il en résulte la destruction, l’assèchement des étangs ou le morcellement des sites nécessaires au développement de la rainette faux-grillon. Cette dernière a beaucoup de difficulté à s’adapter à de tels changements qui diminuent la qualité de son habitat (Gouvernement du Canada). Or, elle fréquente des milieux humides qui fournissent d’importants services écologiques, en particulier en matière de régulation des écoulements d’eau. Protéger l’habitat de la rainette faux-grillon, c’est donc également préserver plusieurs services écosystémiques d’importance pour les populations avoisinantes. Si rien n’est fait, on croit que moins du quart des populations de rainette faux-grillon seraient capables de survivre dans les conditions actuelles (MELCCFP). Dans les banlieues du sud-ouest du Québec, la destruction de l’habitat est tellement rapide que les populations risquent d’en disparaître d’ici moins de 25 ans (Gouvernement du Canada).

 

Nature-Action Québec et ses partenaires travaillent activement pour sauver les populations restantes de rainette faux-grillon. L’année 2023 a été particulièrement occupée pour les équipes de conservation et de restauration de NAQ en termes d’actions pour la RFGO et leur engagement se poursuivra en 2024 (et plus loin encore!).

 

Des acquisitions qui se multiplient

 

En 2023, grâce aux efforts de NAQ, de l’implication de nombreux partenaires, du soutien des bailleurs de fonds et aussi de la précieuse collaboration de propriétaires privés, 29,52 hectares de milieux naturels situés au sein ou à proximité des habitats essentiels de rainette faux-grillon ont pu être protégés en Montérégie et en Outaouais.

 

La protection de terrains à perpétuité via les acquisitions est cruciale afin d’empêcher la destruction ou la perturbation de l’habitat essentiel de la rainette faux-grillon et de plusieurs autres espèces. Il faut savoir que la rainette faux-grillon est une espèce sensible à son environnement qui a besoin de milieux où les niveaux d’eau varient de façon particulière, notamment pour sa reproduction. En effet, son habitat se compose de deux éléments essentiels : des étangs temporaires pour la reproduction au printemps et un milieu terrestre qui lui permet de compléter le reste de son cycle de vie (ÉRRFGOQ, 2010).

 

Également, plusieurs des sites visés par les acquisitions permettent de consolider des corridors écologiques et ainsi de favoriser la connectivité des milieux naturels. La connectivité permet de faciliter le déplacement des populations d’espèces animales et végétales, leur permettant ainsi d’accomplir leur cycle de vie dans des conditions favorables. Ces corridors augmentent la résilience des habitats, permettent le maintien de la biodiversité et des fonctions écologiques qui y sont reliées.

 

Afin de protéger les secteurs névralgiques, l’acquisition et la protection des terrains par des organismes de conservation (plusieurs municipalités y contribuent également) peut ainsi assurer qu’ils ne seront pas affectés par le développement urbain ou toute autre perturbation humaine. Car non seulement l’organisme devient propriétaire du site, mais il doit aussi assurer sa gestion et agit donc comme un gardien de la nature qui s’y trouve.

 

L’importance des dons privés

Le travail d’acquisition et les miracles pour les espèces qui en résultent impliquent très souvent la collaboration de propriétaires privés qui acceptent de vendre ou de faire don de leur propriété aux organismes de conservation. Des ententes légales sont aussi possibles avec les propriétaires comme la signature d’ententes de conservation (ex. servitudes de conservation) ou de reconnaissance légale en terres privées (réserves naturelles en milieu privé) en vue de protéger à perpétuité des habitats importants pour le rétablissement des espèces et le maintien de la connectivité écologique.

 

Vous êtes propriétaire d’un terrain qui comprend un milieu naturel et vous souhaitez assurer sa protection? Communiquez avec l’équipe de Conservation de Nature-Action Québec qui sera heureuse de vous présenter les options possibles selon vos souhaits.

 

Des projets de restauration pour soutenir les populations

 

Parallèlement aux acquisitions, les équipes de Restauration et Conservation de NAQ ont travaillé en 2023 sur de nombreux projets pour rétablir des milieux naturels propices à la survie de la rainette faux-grillon. Plusieurs activités sont aussi prévues pour 2024 et jusqu’en 2026. Au total, six projets de restauration au bénéfice de la rainette faux-grillon sont présentement visés.

 

Quelques objectifs des projets de restauration

 

  • Acquisition de connaissances afin de réaliser les projets les plus pertinents et prioritaires pour l’espèce :
    • Validation de l’étendue des étangs
    • Suivi des populations
    • Etc.
  • Création ou amélioration d’habitats :
    • Activités de restauration des habitats propices au rétablissement de l’espèce
    • Lutte contre les espèces végétales exotiques envahissantes
  • Activités d’intendance des habitats :
    • Plans d’action pour la mise en œuvre des activités de protection
    • Gestion du passage des véhicules hors route (VHR)
    • Balisage et signalisation, nettoyage des propriétés, rencontres de concertation avec les voisins
    • Etc.
  • Amélioration de la connectivité entre les milieux
  • Réintroduction ou réensemencement de l’espèce

 

Quelques projets réalisés en 2023 ou en cours

 

Analyse de la circulation des VHR au bois de Brossard et au boisé Du Tremblay

Le projet vise deux secteurs qui font partie de l’habitat essentiel de la rainette faux-grillon. Dans les deux secteurs, un portrait de l’utilisation par les véhicules hors route sera dressé afin de préparer dans une première phase un plan stratégique d’intervention visant à mieux encadrer la circulation de VHR pour limiter ses effets sur la faune, dont la rainette faux-grillon. Le projet permettra d’avoir en main des données concrètes afin de mitiger l’impact des VHR sur l’habitat de cette espèce sensible dans les secteurs visés. Lorsque possible, certaines mesures d’atténuation des impacts de VHR pourraient être mises en place, telles que l’ajout ou la mise à jour de la signalisation. Le projet qui a débuté en avril 2023 se poursuivra jusqu’au printemps 2024.

 

Inventaires des populations de rainette à Brossard, Longueuil et Boucherville au printemps 2023

Site potentiel RFGO

Un site potentiel pour la reproduction de la rainette faux-grillon. Comme on le voit sur la photo, l’endroit est tout près d’un quartier résidentiel de Boucherville.

 

En collaboration avec l’organisme Ciel et Terre, NAQ a contribué à la réalisation d’inventaires afin d’aider au suivi de cette espèce menacée. Ces derniers permettent de faire le suivi des populations, d’identifier les menaces qui touchent les étangs utilisés dans le présent ou le passé par l’espèce, de répertorier des modifications hydriques ou tout autre changement important. Cet effort permet par le fait même d’identifier des sites potentiels pour la restauration. Des bénévoles ont également aidé à effectuer les inventaires en accompagnant les personnes responsables de NAQ, ce qui a permis de sensibiliser le public à l’espèce.

Aimeriez-vous contribuer à aider la rainette faux-grillon?

 

Dans un désir d’élargir des efforts de science citoyenne, nous aurons besoin de bénévoles au printemps prochain (dès la fin mars 2024) pour réaliser les inventaires annuels. Communiquez avec nous afin d’en savoir plus et nous faire part de votre intérêt!

 

Activité découverte de la rainette faux-grillon au boisé Du Tremblay

En collaboration avec Lyne Bouthillier, biologiste et spécialiste de la rainette au ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP), une activité d’éducation a été organisée au printemps 2023 afin de sensibiliser le public (petits et grands) à l’importance de la rainette faux-grillon. Les gens présents ont pu apprendre que cette espèce menacée habite dans le boisé Du Tremblay, à quoi ressemble son chant, pourquoi elle est importante et ont également pu observer des rainettes faux-grillon vivantes présentées par des biologistes sur place. L’équipe a également parlé de ce que NAQ effectue comme actions dans le boisé Du Tremblay afin de conserver les milieux naturels. En bref, le but de l’activité était de permettre aux gens de mieux connaître l’espèce, où elle se trouve et les menaces qui pèsent sur elle.

 

Étude sur l’hydropériodicité

Les modifications hydrologiques d’un site (étangs, mares temporaires) peuvent avoir un impact important sur le taux de survie et de reproduction de la rainette faux-grillon. Une étude sur ces variations a ainsi été entamée en 2023 dans un secteur abritant une population. Ainsi, NAQ a procédé à l’installation de 10 piézomètres dans lesquels seront installés les sondes piézométriques au printemps prochain. Les sondes piézométriques permettent de récolter les données de niveau d’eau afin de connaître l’hydropériodicité du plan d’eau et d’évaluer la stratégie de restauration adéquate pour améliorer sa capacité à répondre aux besoins de reproduction de la rainette faux-grillon. Dans un prochain volet du projet, la création ou la restauration d’étangs seront envisagées en fonction des résultats de l’étude. Ces analyses sont également pertinentes dans le cadre du suivi à long terme des aménagements et de leur efficacité.

 

Contrôle des espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE)

Phragmite

Le roseau commun se trouve très souvent aux abords des cours d’eau et plans d’eau.

 

Les espèces végétales exotiques envahissantes peuvent être une menace pour la rainette faux-grillon. Le roseau commun par exemple, aussi appelé phragmite, envahit les cours d’eau et peut notamment retarder leur dégel et assécher prématurément les étangs, ce qui nuit à la reproduction de la rainette faux-grillon au printemps. Des actions visant à contrôler la présence des EVEE, à restaurer des habitats de rainette faux-grillon et à accroître la biodiversité des sites sont prévues pour 2024 et 2025.

 

Gestion du castor dans les habitats de rainette faux-grillon

Le castor est bien connu pour créer des barrages. Cependant, sa présence dans des habitats de la rainette faux-grillon peut affecter les variations du niveau d’eau en raison des barrages qui bloquent l’écoulement de l’eau ou créent des étangs permanents plutôt que temporaires, ce qui nuit au cycle de vie de la rainette faux-grillon. Le projet se décline en trois volets, soit l’acquisition de connaissances, la sensibilisation et le transfert de connaissances, ainsi que la mise en place de certains aménagements, comme des structures visant à contrôler les niveaux d’eau malgré la présence de castor. Le projet a débuté en juin 2023 et se poursuivra jusqu’en 2025.

 

Remerciements

Merci aux différents partenaires avec qui NAQ collabore pour les projets d’acquisition et de restauration au bénéfice de la rainette faux-grillon :

 

  • Canards illimités Canada
  • Centre québécois du droit de l’environnement
  • Ciel et Terre
  • Communauté métropolitaine de Montréal
  • Conseil régional de l’environnement de la Montérégie
  • Conservation de la nature Canada
  • Environnement et Changement climatique Canada, Service canadien de la Faune
  • Équipe de rétablissement de la rainette faux-grillon
  • Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs
  • Ville de Boucherville
  • Ville de Brossard
  • Ville de Gatineau
  • Ville de Saint-Bruno-de-Montarville
  • Ville de Longueuil
  • Et plusieurs autres

 

Les projets présentés ne seraient pas possibles sans le soutien financier offert par le Fonds de la nature du Canada. Ce dernier favorise la protection de la biodiversité du Canada par la création d’aires protégées et de conservation ainsi qu’au moyen d’initiatives qui contribuent au rétablissement des espèces en péril. Le Fonds s’adresse aux organismes sans but lucratif et aux organisations autochtones, aux provinces et aux territoires et à d’autres intervenants.

 

Plusieurs activités ont aussi été soutenues par le Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN), une subvention de plus de 53 millions de dollars échelonnée sur quatre ans, accordée par le gouvernement du Québec à Conservation de la nature Canada. Il prévoit, par l’établissement de partenariats financiers avec les organismes de conservation de la province, un soutien à la réalisation d’initiatives de conservation volontaire en vue d’assurer la protection de milieux naturels d’intérêt. Le PPMN vise ainsi à développer et à consolider le réseau québécois d’aires protégées situées en terres privées.

 

La Fondation de la faune du Québec (FFQ) contribue également à plusieurs projets via divers programmes de financement.

 

Finalement, il est essentiel de remercier chaleureusement les propriétaires privés qui acceptent de vendre ou de faire don de leur terrain à NAQ ou ses partenaires pour y préserver la nature et la biodiversité.

 

Restez à l’affût en 2024 pour découvrir plus de réalisations et connaître les résultats des différentes initiatives! L’avenir de la rainette dépend de l’implication et de la collaboration de tous!

 

Logo ECCC

 

Références
GOUVERNEMENT DU CANADA. Registre public des espèces en péril : Rainette faux-grillon de l’Ouest (Pseudacris triseriata), Population des Grands Lacs / Saint-Laurent et du Bouclier canadien, https://registre-especes.canada.ca/index-fr.html#/especes/1019-697

 

MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, DE LA FAUNE ET DES PARCS (MELCCFP). Rainette faux-grillon de l’Ouest, https://www.quebec.ca/agriculture-environnement-et-ressources-naturelles/faune/animaux-sauvages-quebec/liste-des-especes-fauniques/rainette-faux-grillon-ouest#c209821.

 

ÉQUIPE DE RÉTABLISSEMENT DE LA RAINETTE FAUX-GRILLON DE L’OUEST DU QUÉBEC [ÉRRFGOQ]. (2010). Bilan du rétablissement de la rainette faux-grillon de l’Ouest (Pseudacris triseriata) pour la période 1999-2009. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Faune Québec. 42 p.