Menu
 

Infos pratiques

Rainette faux-grillon de l'Ouest

La période de reproduction de la rainette faux-grillon de l’Ouest

 

Photo : Tommy Montpetit

La période de reproduction des rainettes faux-grillon de l’Ouest vient tout juste de se terminer. Les équipes de différents organismes de conservation ont été déployées sur le terrain ces dernières semaines afin d’effectuer le recensement annuel de cette espèce maintenant désignée menacée au Québec.

 

 

Comment reconnaître sa présence?

 

La rainette faux-grillon de l’Ouest est facilement détectable lors de sa période de reproduction, d’avril à mai, en raison du cri du mâle pendant cette période. Ces derniers ont en effet pendant cette période un chant particulier ressemblant au son d’un ongle glissant le long des dents d’un peigne. Ce chant puissant rappelle celui d’un insecte, un grillon, et peut être entendu principalement le jour, au cours de l’après-midi, à cette période de l’année. Pour sa reproduction, la rainette faux-grillon de l’Ouest occupe de petits espaces humides ouverts, temporaires ou permanents, tels qu’un étang peu profond, un marais, un fossé ou une clairière temporairement inondée.

 

Voici une vidéo captée par une employée de NAQ sur une de nos propriétés à Longueuil lors des inventaires 2024 à la mi-avril.

 

 

Source : Vanessa Charbonneau, Nature-Action Québec

 

 

En d’autres temps où elle se fait moins bavarde, on peut la reconnaître par sa petite taille alors qu’elle mesure en moyenne 2,5 cm. On peut aussi l’identifier par sa peau verdâtre, ses trois lignes dorsales (ou parfois des points) et une ligne latérale noire observable sur ses flancs et qui s’étend du museau jusqu’à l’aine (source : rainette.ca). Hors de sa période de reproduction, elle occupe le milieu terrestre aux alentours de son site de reproduction et demeurera généralement dans un rayon de 250 mètres de ce dernier. Cet habitat terrestre périphérique est crucial pour la rainette faux-grillon de l’Ouest, qui se reposera, se nourrira et hibernera sous les pierres, dans la litière ou sous les racines des arbres.

 

 

À quoi servent les inventaires?

 

Les experts estiment que plus de 15 % des sites de reproduction de la rainette faux-grillon de la Montérégie et 30 % de ceux de l’Outaouais ont été détruits entre 2004 et 2009 seulement (source : ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs). En Montérégie, seulement 10 % de l’aire de répartition historique de la rainette faux-grillon de l’Ouest est toujours occupée (source: Équipe de rétablissement de la RFGO, 2019).

 

Biologistes de Nature-Action Québec étudient la rainette faux-grillon de l'Ouest

Des biologistes de NAQ et d’autres organisme réunis pour étudier la rainette faux-grillon de l’Ouest en 2023.

 

 

Les inventaires servent donc à suivre de près les populations restantes de l’espèce, en plus d’identifier toutes nouvelles observations pouvant avoir un impact négatif sur l’habitat de l’espèce, comme la présence d’espèces végétales exotiques envahissantes, le drainage de milieux humides, la présence de déchets, la réalisation de travaux, le développement immobilier, etc.. En se rendant aux endroits où elle a été observée par le passé, on vérifie si son chant est toujours perceptible et si celui-ci est fort ou faible. Plus le chant est fort, plus il y a d’individus qui sont présents. Par contre, il arrive aussi que les chants ne sont plus entendus durant plusieurs années consécutives, signe bien souvent que la population qui vivait sur le lieu a malheureusement péri. Les biologistes se servent des données recueillies lors des inventaires pour ensuite déterminer les endroits clés où agir via des actions de conservation ou de restauration afin de protéger les habitats de la rainette et éviter que les populations disparaissent à ces endroits.

 

Vous pouvez voir des endroits où l’espèce a été répertoriée sur la carte de ce site web.

 

 

Que pouvez-faire pour aider à sa protection?

 

Le déclin de la rainette faux-grillon de l’Ouest est associé à plusieurs causes d’origines humaines. Elle est grandement affectée par le développement urbain, l’agriculture intensive, la modification de l’écoulement naturel de l’eau, les espèces végétales exotiques envahissantes, etc. Ces menaces entraînent la destruction, l’assèchement des étangs ou la fragmentation des habitats nécessaires à son développement. Les rainettes faux-grillon de l’Ouest ont besoin à la fois d’un milieu humide et d’un milieu terrestre pour se reproduire et subsister, donc si leur habitat est morcelé les chances de survie de l’espèce sont très réduites.

 

Ainsi, si vous vous promenez en forêt à proximité de sites où vous entendez son chant, soyez très prudents afin d’éviter de circuler dans les mares temporaires (à pied, à vélo ou encore en véhicule tout terrain) et ne tentez pas de manipuler les individus que vous pourriez voir. Gardez vos distances et prenez quelques minutes de repos en écoutant son chant!

 

De plus, s’il y a sur votre terrain privé un milieu naturel où vit la rainette, vous pourriez contacter un organisme de conservation comme Nature-Action Québec pour protéger ce milieu naturel via une option de conservation. Plus d’information sur la conservation des milieux naturels par les propriétaires privés se trouve sur le site conserverauquebec.com.