Menu

S’inscrire à l’infolettre

Le succès de Nature-Action Québec repose sur la force de notre équipe. Plus de 100 professionnels dévoués à la protection de l’environnement qui ont choisi d’œuvrer au sein d’un organisme à but non lucratif, dont ils partagent les valeurs et l’engagement. Chaque année, près de 350 projets environnementaux y sont réalisés.

 

Nous joindre

À proposNotre histoire

Notre histoire

Les origines de l’organisme Nature-Action Québec remontent au milieu des années 80, lorsqu’une poignée de résidents de la Rive-Sud de Montréal, préoccupés par l’épandage de pesticides dans les secteurs résidentiels et de leurs effets potentiels sur la santé, décident de passer à l’action et de changer les choses. Ces modestes débuts ne laissaient pas présager la croissance et le rayonnement que NAQ connaît aujourd’hui.

1986.

Inquiets de l’utilisation des pesticides et de leurs effets sur la santé de leurs proches et de l’ensemble de leur communauté, une dizaine de citoyens de Saint-Bruno-de-Montarville se regroupent dans le sous-sol d’un des leurs pour établir un plan d’action et trouver des solutions de rechange à l’utilisation de ces produits. Nature-Action Saint-Bruno venait de naître.

 

Le groupe allait ensuite enchaîner les envois de lettres et les représentations devant les élus, jusqu’à l’obtention, en 1988, d’un règlement sur les pesticides dans leur municipalité. Cet accomplissement ne sera pas la fin de l’aventure pour le groupe. Face à l’événement dramatique de l’incendie d’un entrepôt de BPC à Saint-Basile-le-Grand, les membres de Nature-Action réalisent que la pollution est un grand problème qui peut avoir des impacts sur la santé et la vie des gens. Soucieux de la protection de l’environnement et du bien-être de leurs proches, ils continuent donc leurs actions.

 

Grâce à la détermination et à l’implication de ces passionnées de la nature, les activités de Nature-Action prennent de l’expansion, jusqu’à atteindre une portée provinciale. En 1995, l’organisme qui existe maintenant depuis près de 10 ans change de nom, il s’appelle maintenant Nature-Action Québec.

Depuis l’organisme a parcouru beaucoup de chemin afin de proposer des solutions et des changements d’habitudes qui profitent à l’environnement et à la santé de la population. Les années ont passé, mais l’organisme Nature-Action Québec est toujours porté par la même mission, soit guider les personnes et les organisations vers de meilleures pratiques environnementales. Les limites géographiques de ses interventions sont en pleine expansion et il est aujourd’hui actif dans plusieurs régions du Québec, dont la Montérégie, Montréal, Lanaudière, les Laurentides et la Mauricie, et ce n’est qu’un début.

 

NAQ contribue ainsi année après année à la réalisation de nombreux projets novateurs dans plusieurs domaines qui touchent à l’environnement, en partenariat avec les municipalités, les organismes à but non lucratif, les ministères et les entreprises privées. Voici d’ailleurs quelques-uns des moments marquants de l’histoire de Nature-Action Québec.

Voici les moments marquants de l’histoire de Nature-Action Québec :

1986

Naissance de Nature-Action Québec et propositions d’alternatives aux pesticides en milieu urbain, de projets de jardinage écologique, de compostage domestique et implantation de collecte sélective

1998-verglas equipes22

Années 90

1992-1995 : Restauration écologique du lac du village et du parc du ruisseau à Saint-Bruno-de-Montarville : aménagement paysager écologique, restauration d’habitats aquatiques, piste cyclable, panneaux, etc.

 

Depuis 1992 : Précurseurs dans les projets de site de démonstration du compostage domestique et d’herbicyclage

 

1994-1998 : Campagne « Récupérer c’est pas sorcier » dans la MRC de la Vallée du Richelieu : relance de la collecte sélective

 

1996 : Premier projet d’intendance privée en milieux naturels au mont Yamaska

 

1997 : Implantation des premiers projets de collecte résidentielle des matières organiques (pilote avec Montréal)

 

1998-1999 : « Urgence verglas », appui gratuit aux municipalités et intensification de la collaboration avec les villes. Plus de 6 millions de dollars en service gratuit de déchiquetage de branches (plus de 25 000 tonnes métriques) et élagage de plusieurs dizaines de milliers d’arbres pour 13 villes de la Rive-Sud.

 

1993-2000 : Gestion des activités commerciales et récréatives du parc de conservation du mont Saint-Bruno (guérite, sentiers, vergers, ski, boutique, etc.)

Années 2000

1999-2004 : Projets majeurs en stabilisation de berges en milieux urbains (ruisseaux Lamarre, Sabrevois, Parc des Rapides, etc.)

 

2000 : Premier projet de restauration de bande riveraine en milieu agricole

 

1999-2005 : Restauration des chenaux de Carignan

 

2000 à aujourd’hui : Éconologis – programme d’économie d’énergie gratuit pour les personnes à revenu modeste; implantation de patrouilles vertes dans les municipalités

 

2003 : Création du Service d’architecture et d’aménagement paysager écologique; programme de sensibilisation auprès des 45 000 employés de Bell Canada sur la réduction de leur empreinte environnementale, dont les gaz à effet de serre (GES); démarrage du projet de protection du mont Rougemont

 

2005 : Premier projet de lutte aux espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE) : sensibilisation des pépinières à ne pas vendre d’EVEE

 

2006 : Première politique environnementale avec la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

 

2007 : Création de la Maison de l’environnement à Verdun; construction du Centre Nature-Action à Beloeil – Vitrine sur l’environnement et début de la restauration du parc du domaine Aurèle-Dubois; création du Service d’acquisition de propriétés pour la conservation à perpétuité : premières acquisitions au Boisé Du Tremblay à Boucherville; création du Programme de certification environnementale des ateliers de mécanique automobile Clé VerteMD

 

2008-2012 : Mise sur pied de L’Écomarché de solidarité régionale; croissance des effectifs : NAQ passe de 20 employés à 100 en 5 ans

 

2008 : Implantation d’une direction des ressources humaines

 

2009 : Premiers Plans d’action en développement durable (PADD) à Valleyfield et à Beauharnois; début du programme Mon école à pied, à vélo avec Vélo-Québec!; développement du projet Ceinture et trame verte et bleue du Grand Montréal (2009 à aujourd’hui)

Années 2010

2010 : Lancement du programme Carbure à l’oxygène avec MILAPIED; premiers projets de lutte aux îlots de chaleur urbains : stationnement écologique, verdissement de cour d’école, plantations urbaines; début de la collaboration avec la ville de Brossard pour acquérir les propriétés du parc régional de Brossard

 

2011 :  Éco-quartiers de Saint-Léonard du Plateau-Mont-Royal; construction de la phase 2 du Centre Nature-Action

 

2012 : Gestion d’un premier écocentre : Marie-Victorin, à Longueuil, suivi par 6 autres; inauguration de la phase 2 du Centre Nature-Action

 

2013 : Projet Parc Nature Blainville; début de la gestion de l’Éco-quartier Saint-Léonard

 

2015 : Conception et gestion de la certification écoSentierMD; premier sentier ouvert au public au Boisé Du Tremblay

 

2016 : Mobilisation des municipalités de la Rive-Nord autour du projet de Corridor forestier du Grand Coteau; début des aménagements du plan Bouchard – Blainville; début du projet de Corridor vert et nourricier à Saint-Léonard; restructuration interne : promotion de 4 chefs de service

 

2017 : Début des aménagements des étangs Antoine-Charlebois (Sainte-Julie) et du Parc Le Rocher (Saint-Amable); programme Ensemble pour la Nature avec Conservation de la nature Canada (CNC) : 1,5 million de dollars pour acquérir des milieux naturels

 

2018 : Création du Service des communications, relations gouvernementales et collecte de fonds; premier projet de lutte au gaspillage alimentaire – Verdun; début du projet Développement d’actifs naturels pour lutter contre les inondations avec la Fondation Intact; début de 4 plans de lutte contre les îlots de chaleur urbains; début du projet de restauration de la bande riveraine de la Pointe-Sud de L’Île-des-Sœurs

 

2019 : Début de la surveillance des travaux de création du parc régional de Saint-Lin-Laurentides; première année du Programme Verdissement Rosemont

 

2020 : Début des webinaires sur les EVEE en Montérégie avec le FARR; nouvelle image de marque NAQ; premier plan de gestion régionale des milieux humides et hydriques avec la MRC Vaudreuil-Soulanges

Et bien d’autres nouveautés à venir!