La marche du moteur au ralenti

La marche au ralenti consiste à laisser tourner le moteur lorsque la voiture ne roule pas. Parfois inévitable (dans la circulation), elle est souvent inutile et nuisible. Limiter la marche au ralenti permet au conducteur de diminuer sa consommation d'essence, de limiter l'usure de son véhicule, de protéger la santé publique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).
 
LE SAVIEZ-VOUS?
  • Non seulement la marche au ralenti est-elle néfaste pour la qualité de l’air, mais elle est même interdite dans de nombreuses municipalités du Québec et passible d’amende.
  • Un moteur qui tourne au ralenti consomme en moyenne 1,8 litre d'essence par heure. Dix minutes de marche au ralenti par jour vous font gaspiller plus de 100 litres d'essence par année. En plus, un moteur qui tourne au ralenti ne fonctionne pas à sa température optimale. Comme le carburant ne brûle pas complètement, des pièces s'encrassent et s'usent prématurément, l'huile se contamine plus vite et la consommation d'essence augmente.
  • Le secteur des transports est responsable de 38 % des émissions de GES au Québec, ce qui en fait le principal responsable des changements climatiques. Les voitures produisent des gaz polluants comme le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde de carbone (CO2) et les oxydes d'azote (NO). Chaque litre d'essence brûlé produit 2,4 kg de CO2 dans l'atmosphère. En outre, les voitures sont les principales responsables du smog urbain et de la détérioration générale de la qualité de l'air. Santé Canada estime que, chaque année, plus de 5000 Canadiennes et Canadiens meurent prématurément en raison de la pollution de l'air. La marche au ralenti produit donc des émissions de GES et une augmentation du smog qui pourraient facilement être évitées par un geste aussi simple que d'éteindre le moteur lorsque le véhicule est arrêté.
 
CINQ ACTIONS POUR RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI!
  1. Au démarrage, minimisez votre temps de marche au ralenti. Évitez d'accélérer rapidement sur les premiers kilomètres pour permettre à toutes les pièces mobiles du véhicule de se réchauffer.
  2. Arrêtez le moteur lorsque vous garez votre véhicule pendant plus de 10 secondes (sauf si vous suivez le mouvement de la circulation). Vous consommez plus de carburant en laissant le moteur fonctionner qu'en l'arrêtant et en le faisant démarrer de nouveau.
  3. Évitez d'utiliser un démarreur à distance. Cet appareil vous incitera à démarrer le moteur avant que vous ne soyez prêt à partir, ce qui engendre de la marche au ralenti inutile.
  4. Par temps froid, utilisez un chauffe-bloc pour réchauffer le moteur avant de le faire démarrer. En le combinant à une minuterie, vous éviterez de gaspiller inutilement de l'électricité. Dans la plupart des conditions, une voiture ne nécessite d'être branchée que deux heures avant son départ.
  5. Passez le message à votre famille et à vos amis. Informez-les des avantages d'éviter la marche au ralenti inutile. Cela les aidera à économiser de l'argent et à préserver la qualité de l'air.
Informations tirées du site www.cre-capitale.org/tourdecle2004.html