Que font les tortues en hiver ?

Sur le territoire du Corridor forestier du Mont Saint-Bruno, il est possible d’observer quatre des neuf espèces de tortues présentes au Québec, entre autres la tortue serpentine et la tortue peinte. Ces tortues sont présentes dans nos régions à l’année, elles doivent donc résister au froid hivernal! Pour ce faire, elles ont une technique plutôt particulière. Comme les autres reptiles, les tortues sont ectothermes, c’est-à-dire que leur température corporelle varie en fonction de la température ambiante. Il n’est donc pas tout à fait exact de les appeler « des animaux à sang froid ». Les tortues doivent donc se trouver un refuge pour ne pas geler: Sous l’eau! En effet,  elles hibernent dans le fond des lacs, des étangs et des cours d’eau, seules ou en groupe. De cette façon, leur température corporelle se maintient au-dessus du point de congélation.

Comment font-elles pour respirer?
Leur métabolisme étant ralenti, elles ont besoin de peu d’oxygène. Les tortues comblent alors leurs besoins en absorbant l’oxygène présent dans l’eau par la peau, les muqueuses de la bouche et le cloaque.

Pour cette raison, elles ont besoin de plans d’eau en santé et bien oxygénés. Sept des neuf espèces de tortues au Québec sont dans une situation précaire. Vous pouvez aider les tortues en évitant de les déranger ou de les capturer, ainsi qu’en protégeant leur habitat. De plus, soyez à l’affût sur les routes, plusieurs tortues se font heurter lors de leurs déplacements!