L’arrondissement de Verdun reconnu pour ses efforts d'intendance des habitats naturels de la Pointe-sud de L'Île-des-Sœurs

Beloeil, le 8 avril 2013 ― C’est dans le cadre de la 3e édition du Gala de reconnaissance « Villes et villages à la Rescousse », qui a eu lieu le 22 mars dernier au Pavillon de la rivière à Joliette, que l’arrondissement de Verdun a été reconnu pour son engagement dans l’intendance des habitats naturels de la Pointe-sud de L’Île-des-Sœurs.

Plus de 60 représentants municipaux et d’organismes de conservation impliqués au Québec s’étaient donnés rendez-vous pour cet évènement. Au total, 7 municipalités et 1 MRC ont reçu non seulement une œuvre d’une espèce représentative de la biodiversité du Québec, mais également les applaudissements exprimant la reconnaissance de leurs pairs. Monsieur Paul Beaupré, conseiller de l’arrondissement de Verdun, était présent pour recevoir l’œuvre d’une tortue serpentine, une espèce vulnérable présente au lac des Battures et au boisé du Domaine Saint-Paul. 
 
Il est important de souligner que l’arrondissement de Verdun a non seulement adopté une démarche pour protéger cet écosystème forestier exceptionnel de 26 ha en créant une servitude de conservation, mais des actions concrètes ont aussi été mises en place pour assurer la qualité des habitats à perpétuité. L’arrondissement s’est associé à long terme avec Nature-Action Québec pour assumer conjointement l’intendance de ces milieux et il continue à investir des ressources dans la protection de ses espèces rares. Leur équipe a notamment mis en place des passerelles dans les secteurs problématiques et appliquent aussi les recommandations de l’expert botaniste qui réalise le suivi des espèces à statut. Au cours des dernières années, l’arrondissement de Verdun a aussi renforcé sa règlementation ainsi que sa patrouille municipale. Comme la plupart des habitats naturels situés en milieu urbain, le boisé Saint-Paul est soumis à diverses menaces dues à sa proximité avec les résidences et la fréquentation de différents types d’usagers, c’est pourquoi l’implication de la communauté et l’organisation de multiples activités de sensibilisation contribuent aussi à la conservation de ce noyau de biodiversité.
 
Nature-Action Québec, Conservation de la nature Canada, la Corporation de l’Aménagement de la Rivière l’Assomption (CARA) et le Réseau de milieux naturels protégés sont les organisateurs du gala « Villes et villages à la Rescousse ». Ensemble, ils poursuivent l’objectif de valoriser la participation des instances municipales dans les projets de rétablissement de l’habitat des espèces en péril au Québec, en soulignant lors d’un évènement convivial, les partenariats gagnants avec les organismes de conservation. 
 
 
Informations:
Marie Lapointe, chargée de projets
450 536-0422 poste 416