Chauves-souris en péril ! Un appel à l’aide lancé aux citoyens

La situation des chiroptères (chauves-souris) au Québec n’est pas évidente pour la plupart de nos huit espèces.

Depuis 2014, trois espèces du Québec se retrouvent dorénavant sur la liste des espèces en péril au Canada :

  • la petite chauve-souris brune
  • la pipistrelle de l’Est
  • la chauve-souris nordique.

Le syndrome du museau blanc
Si toutes les chauves-souris subissent des pressions telles que la fragmentation de leurs habitats ou la présence d’éolienne, ces trois dernières, étant des espèces hibernantes, sont particulièrement affectées par le syndrome du museau blanc (SMB). En bref, cette infection, causée par un champignon, se loge sur la membrane des ailes, le museau et les oreilles des chauves-souris, entraînant un inconfort et une dégradation des tissus de l’animal. La maladie ayant un impact sur leurs tissus et le métabolisme, les chauves-souris se réveillent plus souvent durant leur hibernation, gaspillant ainsi une très grande quantité d’énergie. Dans la plupart des cas, elles n’y survivront pas ou s’en retrouveront fortement affaiblies. Le SMB cause des déclins ahurissants dans les colonies atteintes, où jusqu’à 99% des chauves-souris peuvent être anéanties après seulement deux années d’infection.

Pourquoi protéger les chauves-souris
Plusieurs raisons peuvent motiver la préservation des populations de chauves-souris, ne serait-ce que pour soutenir la biodiversité et permettre aux écosystèmes de se maintenir. Or, ces mammifères volants sont souvent bien plus utiles qu’ils ne le laissent parfois paraître. Grandes chasseuses, les chauves-souris jouent un rôle important dans le contrôle des insectes et peuvent diminuer la quantité d’insecticides utilisée en agriculture. Ainsi, leur déclin représente un véritable bouleversement pour l’intégrité des milieux naturels.

Appel aux citoyens pour localiser les colonies d'été de chauves-souris
Pour bien connaître l’état de la situation en vue d’assurer le rétablissement des populations, il est nécessaire d’effectuer un suivi de ces dernières. Dans cette veine, le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), souhaiterait solliciter les citoyens pour localiser des colonies d’été de chauves-souris, notamment dans les maternités où les femelles élèvent les jeunes, afin de suivre l'évolution de leur déclin au Québec. Pour ce faire, le site Internet « Chauves-souris aux abris » http://chauve-souris.ca a été développé par le Centre des Sciences de la Biodiversité du Québec (CSBQ) et le MFFP. En plus de permettre de colliger de l’information au sujet des colonies, d’enregistrer des décomptes et de sensibiliser le public aux chauves-souris, ce site permet aux citoyens de signaler facilement l’emplacement d’une colonie en remplissant les informations du formulaire disponible sur le site sous l’onglet « Participer ». De plus, nul besoin de déranger les chauves-souris pour les localiser! Un protocole simple de validation de la présence d’une colonie de chauves-souris expliquant comment observer la maternité se trouve également sous ce même onglet.

Comment aider les chauves-souris?

  • Partagez la localisation des lieux servant d'abris pour les chauves-souris au www.chauve-souris.ca;
  • Ne visitez jamais de grottes non commerciales susceptibles de servir de lieux d'hibernation;
  • Préservez les vieux bâtiments qui ne sont pas dangereux et les gros chicots (arbres morts encore debout) qui peuvent être utilisés comme abris par les chauves-souris;
  • Installez des abris à chauves-souris.  Attention, plusieurs conditions doivent être respectées afin qu'un abri soit efficace.

Vous pouvez vous procurer un nichoir tout fait chez Permabitat (le modèle à 4 chambres est celui que nous recommandons pour ces mammifères). Prendre soin de lire les pages 23 à 27 du Guide pratique pour la conservation des chauves-souris, qui explique les critères pour installer un nichoir.

Pour construire son propre nichoir (plan disponible) ou simplement pour lire sur les critères qu’il faut respecter lors de l’installer des nichoirs, lire les pages 23 à 27 du Guide pratique pour la conservation des chauves-souris.

N’hésitez pas à consulter le site : http://chauve-souris.ca


Extraits du bulletin l'Écho-rridor automne 2016 du Corridor forestier du Mont-Saint-Bruno et du bulletin La Rumeur automne 2016 du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges.