Le vent dans les voiles pour la protection de la tourbière Red Mill à Trois-Rivière - Nature-Action Québec fait l'acquisition d'une centaine d'hectares à des fins de conservation

Beloeil, le 28 mars 2018 – Plus de 100 hectares s’ajoutent à la superficie déjà protégée par NAQ et ses partenaires dans la tourbière. En effet, depuis décembre 2017, ce sont cinq nouvelles propriétés que Nature-Action Québec (NAQ) et ses partenaires sont fiers d’avoir acquis au cœur d’un milieu humide possédant une richesse écologique indéniable. La réussite de ce projet a été possible grâce à la participation financière de la Ville de Trois Rivières, de la Fondation de la faune du Québec et du Programme d'intendance de l'habitat (PIH) pour les espèces en péril d’Environnement et Changement climatique Canada.

Ces acquisitions par Nature-Action Québec viennent consolider les efforts entrepris depuis 2010 afin de protéger à perpétuité ce riche milieu naturel. Grâce aux efforts conjugués de Nature-Action Québec, de la Ville de Trois-Rivières et de la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable, ce sont 253 hectares qui sont dorénavant protégés à perpétuité soit 43 % de sa superficie.


Sur la photo: assis:  Yves Lévesque, maire de Trois-Rivière; debout: Anne-Marie Robichaud, chargée de projets chez NAQ, Diane Beaulieu, directrice par intérim de la Fondation Trois-Rivières pour un Développement Durable, Romy Bazo, chez du service d'acquisition, de gestion et de mise en valeur des milieux naturels de NAQ et Marie-Pier Bédard, présidente de la Fondation Trois-Rivières pour un Développement Durable.
 

« Je tiens à remercier les propriétaires qui ont collaboré et ainsi contribué à faire de leur propriété des milieux naturels protégés. Les partenaires de ce projet sont des leaders en conservation, sans eux rien ne serait possible », souligne Romy Bazo, chef du service d’acquisition, de gestion et de mise en valeur des milieux naturels de Nature-Action Québec.

La tourbière Red Mill abrite plusieurs espèces fauniques et floristiques à statut précaire qu’il importe de protéger en plus d’un écosystème forestier exceptionnel (EFE) rare au Québec. Cette tourbière de types minérotrophe et ombrotrophe, dont l’épaisseur du dépôt organique permet d’évaluer son âge à quelques milliers d’années, comprend des boisés, des milieux humides, des ruisseaux et des lacs s’étendant sur 578 hectares au cœur de la Ville de Trois-Rivières.

Pour renseignements :
Romy Bazo, chef du service d’acquisition, de gestion et de mise en valeur de propriétés pour la conservation
Tél. : 450 536-0422, poste 401
Courriel : romy [dot] bazo [at] nature-action [dot] qc [dot] ca